Les Grandes Dates de l’Histoire de Cuba. Le sucre affiche une production pour la première fois supérieure à celle du café en 1846. Cuba in the 21 st Century: Realities and Perspectives, Coordinateur José Bell Lara et Richard A. Dello Buono, 2005, Editorial José Marti, La Habana - Cuba. Ouvertement soutenu par la plupart des pays latino-américains, notamment lors du premier sommet des pays d'Amérique latine et des Caraïbes sur l'intégration et le développement (CALC, Cumbre de América Latina y el Caribe) réuni au Brésil en décembre 2008, Cuba peut aussi compter sur les nouvelles orientations de la politique étrangère des États-Unis depuis l'élection de Barack Obama à la Maison-Blanche. Le PIB diminue de 35 %, et l'approvisionnement en électricité devient très insuffisant : c'est le début de la période spéciale en temps de paix[108]. L'avant-projet est débattu activement au sein du parti et des organisations de masse; selon Fidel Castro, 6 millions de personnes auraient participé à la discussion[102]. Le 26 juillet 1953, Fidel Castro mène une attaque contre une caserne (caserne Moncada) de Santiago de Cuba, mais l'attaque échoue et Fidel Castro, après un procès en huis clos au cours duquel il se défend seul, est emprisonné jusqu'en 1955. Miguel Mariano Gómez proteste et souligne que cette décision revient à abdiquer face à l'influence du pouvoir militaire. Durant cette période, les organisations syndicales gagnent une influence considérable. Juanita Castro, la sœur de Fidel Castro, indiquera à ce dernier l'arrestation, la condamnation et l'exécution d'innocents, les ordres venant essentiellement de Che Guevara depuis son quartier général de La Cabaña[65]. Avant la révolution, Cuba avait déjà un grand nombre de médecins, avec davantage de médecins par tête qu'en France et au Royaume-Uni ; l'espérance de vie était proche de celle aux États-Unis[30]. En juin 1961, « année de l'éducation »[47], l'enseignement devient entièrement nationalisé et gratuit. It is located in the Caribbean Sea (or Caribbean Sea), near the coast of the United States and Mexico. L'est mais aussi l'ouest de l'île en bénéficient : en 1827, La Havane représente 70 % des exportations du café cubain, cultivé souvent dans les mêmes zones que le sucre[8]. Restructurer, réorganiser et ré-dimensionner l'économie tout en entreprenant des améliorations des formes de management et de l'administration. À l'inverse, selon un procureur qui travaillait avec Guevara pour ces accusations, les procédures étaient illégales car « les faits étaient jugés sans aucune considération pour les principes judiciaires généraux », « les éléments présentés par l'officier investigateur étaient considérés comme des preuves irréfutables », « il y avait des membres de familles de victimes du régime précédent parmi les jurés » et « Che Guevara était aussi président de la cour d'appel »[72]. Pour faire face à tous ces problèmes et à l'embargo, les dirigeants cubains sont contraints de mettre en place un grand nombre de réformes. La première cathédrale est installée en 1518 à Baracoa ; elle est transférée à Santiago quatre ans plus tard. Les objectifs de Cuba à partir de 1989 ont été : Malgré la globalisation néolibérale, dans le cas de Cuba le consensus des citoyens autour des valeurs, des objectifs et des stratégies de développement économique et social a été présent dès les premiers jours de la révolution et sa continuité a été maintenue malgré les changements introduits en politique et même dans les structures économiques et sociales[113]. Les échanges entre les bibliothèques scientifiques des deux pays, la publication d'ouvrages cubains aux États-Unis, et les visas accordés aux chercheurs deviennent fortement règlementés. Peu après son arrivée au pouvoir, en 2007, il engage un débat national afin de discuter sur les problèmes du pays. En mars 2000, le Comité des relations extérieures du Sénat autorise la vente de médicaments et de nourriture à Cuba[118]. Initier et renforcer la reprise économique. Le tabac, dont l'Espagne se réserve le monopole, et les plantes tinctoriales sont les premières productions. Durant une décennie, Cuba connaît une situation sociale explosive, une situation économique problématique, une situation politique dangereuse. En mars 1958, ils suspendent l'envoi d'armes à Batista. Toutefois Cuba refuse de réintégrer l'organisation. Histoire : La crise de Cuba, sommet de la guerre Froide Première Partie : 1- Le document 1 est une photo aérienne prise d'avion espion des États-Unis. Dans le même temps, l'URSS en pleine perestroïka réduit ses aides en direction de l'île[104]. Il aurait dû faire diversion mais il a eu lieu deux jours trop tôt. Dans cette optique, Washington augmente son aide financière aux organisations anticastristes. Jusqu'en 1664, Cuba dépend sur le plan administratif de la Capitainerie générale de Saint-Domingue, avant qu'une Capitainerie générale autonome ne soit organisée. Cuba prospérait en cultivant et en exportant du sucre vers des pays du monde entier. Entre 1850 et 1860, environ 124 000 esclaves africains furent importés en Cuba, mais aussi 58 000 Chinois, pour la plupart destinés au secteur du sucre, comme le laissent penser les données de recensement 1862[6]. Le gouvernement place l'éducation et la santé publique parmi ses priorités. Les colonisateurs déplacent tous ceux qu'ils trouvent à acheter : des Indiens mayas du Yucatan que l'armée mexicaine avait fait prisonniers, des « Turcs » — en fait Égyptiens et Syriens — vers 1860 ; puis, en masse, des Chinois, 150 000 entre 1847 et 1874, venus de Macao et de Canton, sous contrat de salariat forcé, des coolies chinois, déportés par les anciens négriers après la guerre de l’Opium, et qui sont envoyés trimer dans les champs de cannes, aux côtés des esclaves. À la fin des années 1990, les relations économiques avec les États-Unis se développent : en 1998, le président Bill Clinton déclara que Cuba n'était plus une menace pour les États-Unis et assouplit l'embargo[89]. Afin de pérenniser la survie de la révolution, le secrétariat du Comité central du PCC, qui avait été supprimé en 1991, mais qui restait le seul « digne héritier » de F. Castro selon les propres mots de son frère, est restauré, laissant présager une nouvelle direction collégiale à la tête du pays. Le Parti communiste n'est pas autorisé à désigner des candidats (voir Politique à Cuba). L’Espagne veut mettre fin à cette lutte une bonne fois pour toutes et décide d’envoyer 280 000 soldats en renfort aux 21 777 déjà sur place. Si la suppression de l'embargo est pour le moment écartée, l'assouplissement de certaines restrictions – dans les secteurs de l'agriculture, de la santé et des énergies renouvelables notamment – ainsi qu'une meilleure coordination dans la lutte contre le trafic de drogue et l'émigration clandestine y sont ainsi préconisés, en vue de l'instauration progressive d'un climat de confiance entre les deux pays. La mort de Fidel Castro, le 25 novembre 2016, signe la fin d’une époque mais intervient à un moment critique pour Cuba, alors que l’élection du républicain Donald Trump à la présidence des États-Unis fait planer de nouvelles incertitudes sur l’évolution des relations américano-cubaines. Cependant, les troubles continuent et, en 1895, à la faveur d'une crise sucrière, le poète José Martí et les généraux rebelles Máximo Gómez et Antonio Maceo se soulèvent de nouveau et proclament la république. Continuer à réduire la vulnérabilité aux facteurs économiques extérieurs. Le lendemain, Santiago tombe à son tour. Au XXe siècle, Cuba sera le premier exportateur mondial de sucre. Il est devenu président de la FEU du Comité pour la Démocratie Dominicaine, qui a fait campagne contre la dictature de Trujillo en République dominicaine. En 1962, le monde apprend que des missiles soviétiques ont été disposés sur le territoire cubain et pointés vers les États-Unis ; cette découverte provoque une crise internationale majeure (crise de Cuba). Deux ans plus tard, en août 2005, la Cour d'appel d'Atlanta annule le procès, et en exige un nouveau[134]. Cuba, la plus grande des îles des Caraïbes, est alors peuplée par les Taïnos et Ciboneys : elle intègre par la suite l'empire espagnol Le tourisme, permettant à Cuba de recevoir des devises étrangères, reste encouragé. Dans cette phase de transition, les réformes économiques semblent toutefois inévitables. À partir de 1961, plusieurs pays africains (Guinée, Congo-Brazzaville, Angola, Tanzanie, Somalie) ont recours à des instructeurs cubains pour assurer l'entraînement de leurs guérillos sur place ou à Cuba. La répression brutale du général espagnol Weyler indigne les Américains, qui contrôlent déjà le marché du sucre cubain. Histoire pré-coloniale. Une loi interdisant la ségrégation raciale est votée, en effet celle-ci était encore de rigueur, les noirs et les mulâtres seront les supporters les plus fervents du nouveau régime communiste. Le texte consacre le rôle du Parti communiste comme garant et avant-garde de la Révolution[103], l'Union des jeunes communistes (Cuba) et les organisations de masses sont partie prenante de « l'édification du socialisme ». Malgré les appels à la démocratisation, la nomination d'une personnalité très orthodoxe comme numéro 2 du régime, José Ramón Machado Ventura, est interprétée plutôt comme un signe de durcissement, adressé notamment aux États-Unis. N'est-ce pas curieux ? La guerre révolutionnaire d’indépendance devient réalité le 29 janvier 1895. La version finale de la Constitution est adoptée par référendum le 24 février 1976, avec 97,7 % de votes positifs. Cette période qui commence en 1989 est appelée période spéciale à Cuba, elle comprend 3 phases. Au XVIIIe siècle, la population amérindienne de Cuba s'est réduite à quelques milliers de personnes[5]. Pour Rudolph Joseph Rummel, le chiffre atteint 15 000, auxquels il faut ajouter 7 000 morts en prison pour la période 1959-1987[68]. Cette mesure crée des inégalités entre ceux qui ont accès à ces devises (particulièrement les cubains qui travaillent dans le tourisme) et ceux qui n'en possèdent pas[114]. Celui-ci cherche à restaurer le pouvoir civil face à Fulgencio Batista. Les transferts d'esclaves du café vers le sucre sont massifs dans les années 1840[14]. Une soixantaine des membres du commando (les barbudos) sont tués, ou faits prisonniers par l'armée régulière cubaine dès les premiers combats[45]. La conflagration mondiale est évitée par Nikita Khrouchtchev, qui, démonstration faite de la puissance soviétique, accepte de démanteler les rampes de missiles. Le ministre affirme également que 70 des 75 condamnés ne travaillaient pas, vivant de l'argent fourni par les États-Unis. L'histoire de Cuba: C'est a son premier voyage, en 1492, que Christophe Colomb aborda, pour la première fois, à l'île de Cuba, qui, à partir du début du XVI e siècle devint une colonie espagnole pour près de quatre siècles. Les réformes mises en place à la suite de la guerre des Dix Ans ne sont pas réalisées, ce qui occasionne un nouveau soulèvement du peuple. Les premières localités espagnoles, Las Villas, s’établissent près des foyers de populations indiennes et des mines d’or. En avril 2018, après deux mandats à la tête de l’État et du gouvernement, R. Castro cède sa place à Miguel Díaz-Canel, n° 2 du régime depuis 2013 après avoir gravi tous les échelons de la hiérarchie communiste et succédé à José Ramon Machado Ventura comme premier vice-président des conseils d’État et des ministres. nécessaire]. Diego Velázquez de Cuéllar et ses hommes — parmi lesquels Hernán Cortés — se lancent dans la conquête et le pillage du territoire. Le vice-président Federico Laredo Brú (1936-1940) lui succède. Les planteurs cubains sont incités à privilégier la production sucrière à partir des années 1840, même s'ils ont bénéficié de la forte croissance économique mondiale des années 1830. Sagra, Ramón de la, 1798-1871 Berthelot, Sabin, 1794-1880 Cogswell. La démocratie cubaine est encore balbutiante. Cette conférence marque l'entrée de pays latino-américains dans le mouvement des non-alignés. Les barbudos mènent une guérilla contre le pouvoir pendant deux ans. Pendant sa campagne électorale de 1980 puis la premièe année de son mandat il ne faisait pas mystère de son désir de remettre sur le tapis l'accord Kennedy-Khrouchtchev de 1962 et de procéder à des actes de bombardement, de blocus militaire, voire d'invasion de l'ile. Castro explique avoir été durant cette période un « révolutionnaire professionnel… J'ai consacré tout mon temps à la révolution »[42]. Ils lisent beaucoup, et développent leur connaissance du marxisme-léninisme[réf. Selon les chiffres fournis par Cuba, sept personnes sont mortes, 500 000 logements ont été détruits, et les pertes s'élèvent à dix milliards de dollars[159]. Dans un premier temps, les restrictions sur les voyages et les transferts d'argent des Cubano-Américains vers leur pays d'origine sont ainsi levées avant la réouverture des discussions sur l'immigration et l'envoi direct de courrier. Malgré la volonté affichée en 1980 et 1981 par Ronald Reagan de casser la promesse de ne pas attaquer directement Cuba, les États-Unis ont toujours honoré l'accord de non-agression directe ; mais après 1962, la CIA a continué à soutenir des groupes anti-castristes et à tenter d'assassiner Fidel Castro. Varadero is a two-hour drive east of central Havana. Près de 80 % du territoire sont constitués de plaines et de bas plateaux formés de roches calcaires, d'âge secondaire et tertiaire,... Cuba était, avant l'arrivée des Espagnols, en 1492, l'un des principaux centres de population amérindienne des Antilles. Chaînes de télévision, radios et journaux sont repris en main par les partisans de Fidel Castro[78]. Ramón Grau San Martín, inconnu du grand public avant les évènements de septembre 1933, sera président de septembre 1933 à janvier 1934. Pour en savoir plus, voir les articles non-alignement, tiers-monde. Histoire physique, politique et naturelle de l'ile de Cuba . C'est une économie fortement déséquilibrée de pays en voie de développement. Le corps des Cubains fut profondément modifié par la période spéciale : en 1993, au plus fort de la crise, la ration journalière descendit à 1900 kilocalories. Sagra, Ramón de la, 1798-1871 Orbigny, Alcide Dessalines d', 1802-1857 Cocteau, Jean Théodore, 1798-1838 , author Richard, Achille, 1794-1852 Créé le 16 octobre 1959, le ministère des Forces armées révolutionnaires (MINFAR) – l'organisation d'avant-garde la plus sûre du régime – est placé sous le commandement de Raúl Castro Ruz, frère cadet de Fidel. La loi Torricelli d'octobre 1992 rend illégal, pour un représentant étranger d'une compagnie américaine, le fait de commercer avec Cuba. Mais, devant la persistance du sentiment anti-américain, les États-Unis renoncent à leur droit d'intervention à Cuba dès 1934. Histoire de Cuba : Ernesto "Che", Camilo Cienfuegos, et Jose Marti 16 Novembre 1519 : Création de Saint Christophe de La Havane à son emplacement actuel. Les dirigeants communistes avaient déjà pris une influence dominante au sein des organismes sociaux, notamment avec l'aide de Fulgencio Batista dont le PSP louera très officiellement les qualités jusqu'à la prise de pouvoir de Fidel Castro aux derniers jours de 1959, alors que les réseaux communistes liés au KGB, dont quelques dirigeants du PSP triés sur le volet, soutiendront et structureront parallèlement la guérilla de celui-ci. Le pays, colonie portugaise, doit proclamer son indépendance le 11 novembre 1975, au terme d'un accord négocié avec le gouvernement de Lisbonne. Histoire physique et politique de l'Ile de Cuba By 1798-1871 Ramón de la Sagra Topics: Cuba-Historia-S. XIX Il y a peu de livres dans les librairies hormis des traités de philosophes ou de militants proches du régime. Au lendemain de l'élection de George Walker Bush à la présidence des États-Unis, l'administration américaine exerce une pression accrue sur l'île afin d'y hâter la fin du régime de F. Castro. Dans le domaine agricole, le renchérissement des pesticides et des engrais chimiques, très énergivores, a conduit les Cubains à innover : contrôle biologique des nuisibles, fertilisants organiques, périurbanisation de l’agriculture permettant de recycler les déchets organiques ; enfin, la nourriture a été sévèrement rationnée. La défense a dénoncé de nombreuses violations des lois et de la Constitution américaine, tant dans le traitement des accusés que dans la tenue du procès. Bien que la véritable cause fut inconnue, le gouvernement américain prit prétexte de l'incident et accusa l'Espagne de l'avoir torpillé. En 1511, les Espagnols commencent à occuper Cuba. Après un premier soulèvement en 1525, qui les unit aux travailleurs amérindiens, leur nombre progresse très peu. De plus, 59 millions de dollars publics sont alloués pour soutenir financièrement les dissidents cubains[123]. Jusqu'en 1540 environ, l'île sert de base d'opérations pour la conquête du continent américain, fournissant aussi bien des hommes (Herńan Cortés part de Cuba, en 1519, pour son expédition au... 4.3. Cuba 1962: la crise des missiles. C’est une oligarchie de grands propriétaires qui se forme, très tôt, accaparant les richesses foncières et minières, mais aussi le pouvoir politique local. La plupart des importations agroalimentaires à Cuba viennent des États-Unis[119]. The Oficina del Historiador de la Ciudad de La Habana was set up in the 1930's by the first City Historian, Emilio Roig de Leuchsenring. Il déclare alors : « Le capitalisme sacrifie l'homme. Ce document explique sa pensée et contient la majorité des actions qui seront conduites par la révolution cubaine[46]. En 1936, c'est le droit d'intervention au Panama qui est aboli, mettant fin au protectorat des États-Unis sur ce pays. Le général Mario García Menocal succède à Tomas Palma en 1913. C'est surtout sur les deux premières décennies du siècle suivant qu'il augmente. En mai 2003, la défense fait donc appel de la condamnation. Le dictateur essaya de gagner du temps en promettant de tenir des élections. La défense appelle à la barre trois officiers américains de haut rang (Eugène Carroll, Edward Atkeson, James R. Clapper)[131], qui témoignent en faveur des cinq accusés. Pour la première fois dans un pays d'Amérique Latine, une armée professionnelle fut totalement remplacée par une armée insurgente, ce qui permit de garantir la souveraineté nationale nouvellement gagnée (Cuba considère la période qui va de 1899 à 1902 comme une occupation militaire, et celle de 1902 à 1958 comme une période néo-coloniale[48].)[49]. Notamment, la FMC, Fédération des femmes cubaines, jouerait un rôle très important dans la mise en place de l'égalité entre hommes et femmes[59],[60]. Des localités voient le jour, parmi lesquelles Baracoa, la première ville de l'île (en 1512), Santiago de Cuba (en 1514) et La Havane (en 1515[3]). En septembre 2008, les ouragans Gustav et Ike dévastent Cuba, peu après le passage du cyclone Paloma. Avant cela on parle de l'ère précolombienne. Selon le général Fabian Escalante, ex-responsable de la sécurité de Fidel Castro, 638 attentats contre le président cubain ont été organisés par la CIA depuis 1959[82]. Le 17 décembre 2014, Cuba et les États-Unis annoncent conjointement la reprise de leurs relations diplomatiques, impliquant un assouplissement de l'embargo américain sur Cuba[126]. À partir de 1933, le nouveau président des États-Unis Franklin Roosevelt inaugure la « politique de bon voisinage » (Good Neighbor policy) avec l'Amérique latine et s'éloigne de la doctrine Monroe qui prévalait depuis 1823. La Habana : Centro de Investigaciones Psicológicas y Sociológicas (CIPS): Estudios Sociorreligiosos, 1998, Sara Roumette, « Pas forcément l’idée que l’on en a… », dans. L'OEA est revenue sur cette décision le 3 juin 2009[54]. Ces catastrophes arrivant en même temps que la crise économique durant laquelle le commerce avec les pays occidentaux diminue fortement, Raúl Castro annonce le début d'une période d'austérité[160]. Des milliers d'instituteurs sont envoyés dans les campagnes pour éradiquer l'analphabétisme, objectif atteint avant la fin de l'année[réf. Depuis, condamné par la Cour européenne des droits de l'homme (avril 2004) et sanctionné par l'Union européenne, le régime cubain n'a de cesse de souffler le chaud et le froid, procédant alternativement à quelques libérations et à de nouvelles arrestations et cherchant à atténuer la pression de l'Europe en la divisant. Il ne s'opposera pas aux visées de Fulgencio Batista qui poursuit le programme de réformes sociales. En mai 1961, l'État confisque les bâtiments ecclésiastiques et ferme les collèges religieux. Le politologue cubain Rafael Hernandez, directeur de la revue Themas, constate une évolution dans la participation des citoyens à l'information, mais précise que de grands progrès restent à faire : « Une résolution du bureau politique à l'adresse des organes de presse les invite à recueillir l'opinion des citoyens. Cependant, l'arbitraire et la corruption poussent l'opposition intellectuelle et paysanne hors des partis traditionnels : une première rébellion armée, qui s'est attaquée à la caserne de la Moncada, à Santiago de Cuba (26 juillet 1953), est réprimée brutalement, et son promoteur, Fidel Castro Ruz, emprisonné ; amnistié, ce dernier se réfugie au Mexique. En 1906, le premier président de Cuba Tomás Estrada Palma souhaita se représenter bien que la constitution n'ait pas prévu explicitement ce cas. En 1965, Fidel Castro lui-même confesse l'existence de quelque 20 000 dissidents politiques dans les prisons de l'île[69]. Malgré les pressions américaines, qui, à partir de 1987, pointent les manquements aux droits de l'homme, malgré l'activité des dissidents et les appels au pluralisme politique dans l'île, Cuba ne s'éloigne pas de la voie communiste tracée par Fidel Castro. La fin de l'ère soviétique et l'isolement du régime, 5.4. En juillet 1994, plus de 30 000 Cubains (les balseros) émigrent sur des radeaux vers Miami, pour des raisons politiques ou à cause de la crise économique que traverse Cuba[138]. On compte alors sur l’île un soldat pour six habitants. Les États-Unis abandonnent le protectorat sur Cuba issu de la guerre contre l’Espagne. En 1983, l'état d'alerte national est proclamé après l'invasion de l'île de la Grenade par l'armée américaine, où cette dernière met fin à l'expérience socialiste qui s'y était développée avec l'aide cubaine. Les Cubains perdirent 5 kilos en moyenne, entraînant une réduction de 30 % des maladies cardiovasculaires. Toutefois, un système de câble souterrain serait actuellement en chantier pour permettre à Cuba de se connecter à Internet à travers le Venezuela[154]. »[152] Pour faire face au vieillissement de la population cubaine, la retraite passe à 65 ans pour les hommes, 60 ans pour les femmes. De nombreuses personnes ont évoqué la possibilité que ce procès ne soit qu'un coup monté par Fidel Castro, pour se débarrasser d'un général devenu trop encombrant[107]. Les échelles d'inégalité sociale sont plus grandes maintenant que dans les années 1990, mais beaucoup moins grandes que celles d'autres pays. Le plus inquiétant, au regard des efforts consentis par la population cubaine, est que la réduction des émissions de CO2 fut finalement assez modeste, passant en dix ans de 10 à 6,5 millions de tonnes »[110]. Deux ans de guerre firent 200 000 victimes soit 1/8e de la population. Manuel Urrutia doit démissionner en juillet, remplacé à la présidence par Osvaldo Dorticós Torrado. », « A Cuba, les livres en monnaie nationale sont chers et les meilleurs ne peuvent être achetés qu'en dollars. En 1956, un groupe de 82 hommes prend la mer à bord du bateau Granma pour Cuba et débarque sur la partie orientale de l'île le 2 décembre 1956. Pour en savoir plus, voir les articles Antilles, canne à sucre, histoire de l'Espagne, La Havane, José Martí. Cuba est l'avant-dernière colonie européenne à abolir l'esclavage, en 1886, juste avant le Brésil. Face aux insurrections éparses, aux émeutes sociales, à la violence dans les campagnes, aux difficultés économiques, Fulgencio Batista utilise la force armée pour rétablir l'ordre, parfois durement, négocie avec les communistes disciplinés qu'il promeut contre les anarcho-syndicalistes qu'il juge trop souvent lancés dans la violence erratique, et utilise son influence en faveur de la multiplication des protections sociales et nationalistes dans le but de restaurer la paix sociale et la solidarité nationale cubaine, allant jusqu'à exercer des pressions contre les responsables politiques qui voudraient s'opposer à cette politique sociale et nationaliste. Selon Le Livre noir du communisme, 7 000 personnes périssent en tentant de fuir l'île pendant l'été parce que les hélicoptères de l'armée cubaine auraient jeté des sacs de sable sur les embarcations pour les couler[137]. Cependant, la pratique du droit n'est pas sa principale activité. Accueillie comme une décision historique, l’annonce solennelle faite le 17 décembre 2014 par B. Obama et par R. Castro de l’ouverture de discussions en vue de normaliser les relations entre leur pays respectif officialise une politique annoncée cinq ans auparavant. La Centrale des travailleurs de Cuba, syndicat né en 1939, place à sa tête des proches de Fidel Castro, à l'occasion de son dixième Congrès en 1959. Disposant désormais d'une position inexpugnable et appuyés par la population locale, les rebelles décident de quitter la Sierra et de partir à la conquête du territoire cubain. Cuba devient, après Hispaniola, le deuxième territoire où l'esclavage est introduit par les colonisateurs. Un chômage massif fait son apparition. Dès 1989, les services de police et de sécurité du ministère de l'Intérieur (MININT) sont placés sous le contrôle des FAR, qui sont également chargées d'administrer les secteurs clés de l'économie. Il explique au gouvernement américain qu'il ne désire pas s'orienter vers le communisme, et souhaite garder des relations cordiales avec ses voisins[50]. [...] On [avait] établi l'égalitarisme et, grâce à lui, la révolution n'a laissé personne sur le bord du chemin. Les quatre cinquièmes optent pour les États-Unis qui, dans les périodes où ce pays les accepte, accueillent ces immigrants comme des réfugiés, victimes de la dictature communiste. By. Cuba continuera depuis à être sous la dépendance de Washington jusqu'à la révolution de Castro, et les dictateurs recevront à plusieurs reprises le soutien des États-Unis. En 1948, Carlos Prío Socarrás (1948-1952) lui succède. « A Cuba, les livres en monnaie nationale sont chers et les meilleurs ne peuvent être achetés qu'en dollars. L'Église étant soupçonnée d'avoir soutenu le débarquement de la baie des Cochons, le gouvernement expulse ou incarcère plusieurs centaines d’ecclésiastiques[79] : de 1959 à 1961, 80 % des prêtres chrétiens professionnels et des ministres des Églises cubaines quittent Cuba pour les États-Unis. Le 17 janvier 1957, l'attaque de la caserne navale de La Plata constitue une première victoire. Il suspendit le paiement de la dette du pays. La même année, les vols directs et humanitaires avec Cuba purent reprendre[117]. De nouvelles organisations politiques de masse sont formées[47]. L'expropriation des sociétés et grandes propriétés foncières américaines à Cuba, et le soutien de plus en plus manifeste de l'URSS envers Castro conduit à la rupture par les États-Unis de leurs relations avec le gouvernement cubain. Cuba devient un pays relativement riche, au PIB par habitant comparable à celui de l'Espagne et de l’Italie. Il préfère se réclamer de celui-ci plutôt que de Karl Marx[30]. Concernant le procès, la défense dénonce le fait que celui-ci se tienne à Miami, et exige sa délocalisation, refusée par le tribunal. Hernandez, Labañino et Guerrero sont condamnés à la prison à perpétuité, Fernando González à 19 ans de réclusion, et René González à 15 ans. La population cubaine totale passe de 273 000 habitants en 1791 à plus d’un million en 1840. Initialement chargés de détecter les « contre-révolutionnaires », ces petits comités (un pour 100 habitants en moyenne) assument par la suite des fonctions plus variées, tout en assurant le lien entre les masses et les institutions. [...] Il y a une inertie mentale. Ces accusations de torture sont fermement démenties par les autorités cubaines. Jusqu'en 1540 environ, l'île sert de base d'opérations pour la conquête du continent américain, fournissant aussi bien des hommes (Herńan Cortés part de Cuba, en 1519, pour son expédition au Mexique) que l'équipement et le ravitaillement (farine et bétail). En 1992, l'Assemblée vote une réforme de la Constitution ; les députés seront élus au suffrage universel direct, et non indirect comme auparavant. La visite du pape Jean-Paul II, en janvier 1998, est l'occasion d'une éphémère détente intérieure et internationale : plusieurs prisonniers politiques sont libérés (février) ; les États-Unis annoncent l'allégement de leurs sanctions ; les liaisons aériennes directes sont rétablies, les remesas, transferts de fonds en provenance des émigrés cubains, sont autorisés (droits bientôt étendus à tout résident américain, quelle que soit son origine), ce qui permet à de nombreuses familles de survivre. Cuba fut mis sous embargo (économique, financier et commercial) par les Etats-Unis jusqu’en 2016, ce fut le plus long blocus commercial de l’histoire moderne. Les États-Unis obtiennent l'exclusion de Cuba de l'Organisation des États américains (OEA) en janvier 1962, et complètent ensuite leur arsenal répressif en imposant à l'île révolutionnaire un blocus économique et commercial. ». Les plantations ont été travaillées par un grand nombre … Le livre décrit des conditions de vie très difficiles et des mauvais traitements. L'ouverture à La Havane, le 3 septembre 1979, du sixième sommet des non-alignés est pour Castro un incontestable succès personnel.